ASSOCIATION MAROCAINE DES CHANTIERS-ÉCOLES POUR LE DÉVELOPPEMENT

FORMATION ET INSERTION SOCIOPROFESSIONNELLE DES JEUNES EN SITUATION VULNERABLE DE LA VILLE DE TETOUAN DANS LES METIERS DE RESTAURATION DU PATRIMOINE

RÉGION

TANGER TETOUAN AL HOCEIMA

Ville de TETOUAN

Budget alloué : 100.000 euros

LE PROJET

Le projet a pour objectif le développement du Chantier-École de Tétouan (CET), initié avec l’appui financier de l’AECID en 2010, à travers la formation et l’insertion socio-professionnelle des jeunes et des femmes de la ville de Tétouan en situation difficile et/ou en risque d’exclusion sociale, aux métiers liés à la restauration du patrimoine culturel.

Les formations prévues de peinture sur bois et de jardinage des bâtiments historiques seront complémentaires avec les 7 métiers en cours actuellement (Maçonnerie de restauration, menuiserie d’art, ferronnerie d’art, plâtre, et zellij traditionnel).

La formation théorique/pratique se déroulera dans les ateliers de l’AMC situés à l’Ecole des Arts et Métiers de Tétouan mis en place dans le cadre du partenariat avec la Délégation Régionale de la Culture.

DURÉE

Démarrage du projet : juin 2019

Plan d’exécution : 12 mois

Finalisation du Projet : 15 janvier 2020

BÉNÉFICIAIRES

Bénéficiaires directs

18 femmes et 27 hommes

Bénéficiaires indirects

35 femmes et 40 hommes

OBJECTIFS ET RÉSULTATS

Renforcer l’insertion socioprofessionnelle des jeunes en situation vulnérable de la ville de Tétouan dans des métiers de restauration du Patrimoine

Objectif spécifique 1 :

Sélectionner, former et accompagner 45 bénéficiaires (dont 30% des filles) dans les métiers de peinture sur bois et de jardinage

R.1.1 : Des moyens humains et techniques nécessaires pour le démarrage du chantier école de Tétouan ont été mis en place et 5 conventions de partenariats ont été signées

R.1.2 : Trois séances d’information et de sensibilisation dans des quartiers défavorisés de la ville de Tétouan ont été réalisées et 45 bénéficiaires ont été sélectionnés

R.1.3 : Deux cycles de formation théorique au profit de 45 bénéficiaires d’une durée de 4 mois ont été prévus

Objectif spécifique 2 :

Réaliser des activités de restauration sur le bâtiment « Dar Lakhtib » de la médina de Tétouan par la mise en place d’un chantier d’embellissement du patrimoine

R.2.1: 45 stagiaires ont acquis des compétences pratiques pendant 4 mois pour la réalisation des activités de restauration de chaque métier

R.2.2 : Le bâtiment patrimonial « Dar Lakhtib » a été restauré et mis en valeur

Objectif spécifique 3 :

Appuyer l’insertion des bénéficiaires dans le marché de travail en particulier dans le domaine de la restauration des villes historiques

R.3.1 : Tout au long de la durée de la formation un service d’accompagnement socioprofessionnel a été mis en place

R.3.2 : Un système d’orientation post formation vers la recherche d’emploi ou vers la création d’activités génératrices de revenus adressé aux bénéficiaires de la formation a été mis en place

GESTIONNAIRE ET PARTENAIRES

GESTIONNAIRE DU PROJET

PARTENAIRES INSTITUTIONNELS

PARTENAIRE STAGES

CONTACT

Financé par

En partenariat avec

Mis en oeuvre par

ASSOCIATION MAROCAINE DES CHANTIERS-ÉCOLES POUR LE DÉVELOPPEMENT